bouddhisme-thailande.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Première méditation guidée sur le souffle


Cette méditation s’adresse à tous et pour vous y préparer vous allez suivre ces conseils :

Choisissez un endroit avec le moins d’objets possible  (pour ne pas être distrait), dans une pièce peu éclairée (vos yeux seront plus reposés).
Maintenant il vous faut trouver votre position assise de méditation. La position idéale pour l’équilibre et la liberté de sensations de votre corps est la position du demis lotus, assis, le dos bien droit, comme si vos vertèbres étaient bien empilées les unes sur les autres ; cela « poussera » la poitrine vers l’avant. Les jambes croisées, pliez abord la jambe gauche de façon à ce que le pieds gauche vienne toucher la cuisse droite puis pliez la jambe droite de façon à venir placer votre pieds droit sur votre mollet gauche, la plante du pied tournée vers le haut (beaucoup de statues de Bouddha le représentent cette position)  puis placer votre main gauche paume en l’air sur votre cheville droite et la main droite paume vers le haut sur la main gauche ; les pouces doivent être en léger contact (si au cours de la séance, si vos pouces sont en pression, c’est que vous forcez votre concentration, s’ils ne sont plus en contact c’est que vous vous relâchez : attention de ne pas vous endormir).
Votre tête bien droite ou légèrement penchée vers l’avant au cas où vous  ressentiriez une pression à l’arrière du cou, vous regardez la pointe de votre nez puis vous fermez les yeux sans forcer les paupières, les lèvres fermées sans pression ou légèrement entre ouvertes.
La température de la pièce ne doit être ni trop élevée (risque de vous endormir), ni trop basse (vous iriez vers un inconfort durant la méditation), ne portez pas de vêtements trop serrés et rangez montre, bijoux et lunettes (la sensation de poids des objets augmente durant la méditation).

L’important est de trouver une position confortable que vous pourrez conserver durant toute la méditation.

Comme toutes les personnes sont différentes, taille, poids, handicap, maladie etc., il vous faut trouver votre position idéale personnelle qui pourra évoluer au cours du temps.
Vous pouvez simplement croiser les jambes, peut être utiliser un petit coussin qui, surélevant votre corps, vous permettra de croiser les jambes sans douleur.
Vous pouvez aussi vous asseoir sur une chaise sans vous appuyer au dossier, légèrement penché vers l’avant pour être sur de ne pas vous endormir et poser vos mains à plat sur vos genoux.
Entraînez-vous et n’hésitez pas à essayer plusieurs positions, à utiliser des petits coussins pour caler vos jambes de façon à ne ressentir aucune douleur et à placer votre corps bien droit et parfaitement équilibré ; sans méditer, essayez tout cela en observant le ressenti de votre corps, pendant 15mn par exemple.


Maintenant vous pouvez prendre votre position de méditation et démarrer la méditation guidée.

 


N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et commentaires via la rubrique contact et me dire si vous souhaitez que je construise d’autres méditations guidées. Merci.

Vous êtes ici : Meditation Méditez maintenant Première méditation sur le souffle